Ouverture le lundi de 14h30 à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h sans interruption

Accueil > Les coups de coeur > Littérature étrangère

Littérature étrangère

Dernier ajout : 18 mars.

Ce rayon regroupe les livres traduits en français, qui nous viennent de tous les continents et que le travail de valeureux.ses traducteurs.ices nous permet de découvrir et apprécier !

Pour toute question dans ce rayon, adressez-vous à Camille.

Articles de cette rubrique

  • Le Papillon, Andrus Kivirähk

    25 février, par Camille

    Une ode au théâtre, à la création artistique et à l’amour, qui semblent être les seuls remparts valables contre la guerre et la barbarie, si l’on en croit cet immense auteur estonien qui nous avait déjà transporté.e.s avec L’homme qui savait la langue des serpents.
    Chez Le Tripode, 19 €.
    Traduit de l’estonien par Jean Pascal Ollivry.
    https://www.librairies-paysdelaloir...Réservez dès maintenant ce livre à la librairie, via le site de l’ALIP/Place des libraires ! (Cliquez sur le logo à (...)

  • Le blues de La Harpie, Joe Meno

    25 février, par Camille

    Fraîchement sorti de prison, Luce Lemay revient dans sa ville natale, la bien-nommée La Harpie.
    Il y retrouve son compagnon de prison, inquiétant et attachant poète de station-service, mais aussi sa culpabilité lancinante.
    Une superbe histoire de quête de rédemption, où le tragique laisse volontiers sa place à l’humour cynique.
    C’est beau, c’est Joe Meno, c’est chez Agullo et c’est à 21,50 €.
    Traduit de l’anglais (États-Unis) par Morgane Saysana.
    Vous voulez un extrait ? Mais bien sûr, il n’y a qu’à (...)

  • Les vies multiples d’Amory Clay, William Boyd

    20 janvier, par Katia

    Amory Clay, jeune fille coincée dans le carcan de la bourgeoisie, cherche à s’en échapper grâce à sa passion pour la photographie.
    La première guerre mondiale s’annonce et Amory sera la première femme reporter de guerre.
    Boyd, lui-même passionné de photo, utilise des polaroids glanés au fil des années dans des brocantes et donne véritablement corps à une Amory tour à tour indépendante, intrépide, assagie...
    L’auteur nous livre un portrait avant-gardiste d’une femme qui a su briser les tabous.
    Un vrai (...)

  • Venise est lagune, Roberto Ferrucci

    20 janvier, par Sarah

    Roberto Ferrucci nous conte le destin de nos grands paquebots construits à Saint-Nazaire.
    Ont-ils vocation à être ailleurs qu’en pleine mer ?
    Traduit de l’Italien par Jérôme Nicolas.
    Chez La Contre Allée, 8,50 €.

  • Judas, Amos Oz

    27 octobre 2016, par Camille

    Le génie de ce bon Monsieur Oz, c’est d’allier un délectable humour pince-sans-rire à un récit romantique, ponctué d’absurde, tout en nous retraçant mine de rien l’histoire d’Israël et en délivrant un message d’appel à la paix entre Israéliens et Palestiniens.
    Rien que ça.
    Et ça marche ! On suit avec plaisir et gêne son personnage empoté, Schmuel, amoureux transi de la froide Atalia, au rythme des digressions géopolitiques et théologiques de ce génial auteur !
    Traduit de l’hébreu par Sylvie Cohen.
    Chez (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11 |

Librairie l’embarcadère
41, avenue de la république
44600 Saint-Nazaire
09 72 45 05 30

contact@librairielembarcadere.com

Pour venir en bus HélYce : arrêt Hôtel de ville, rue de la Paix ou République
Pour se garer en voiture : parking des martyrs de la résistance (1h gratuite)
Pour les vélos : attache-vélos à 10m