La librairie est ouverte du mardi au samedi , de 9h30 à 18h30

Accueil > Les coups de coeur > Littérature francophone

Littérature francophone

Dernier ajout : 10 septembre.

Un rayon qui fait la part belle à notre belle langue, qu’elle soit parlée en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique, etc... !

Pour toute question sur ce rayon, adressez-vous à Agathe ou Katia.

Articles de cette rubrique

  • Over the rainbow, Constance Joly

    2 février, par Katia

    Constance Joly, par petites bribes, rend hommage à son père disparu au début des années 90 du Sida.
    Cet homme qui pendant près de 40 ans taira son attirance pour les garçons avant de s’affranchir des conventions pour enfin se réaliser. Ce père parfois maladroit, sensible, drôle rattrapé par une maladie qu’il niera à ses débuts car jugée à l’époque honteuse, et qui fauchera toute une communauté.
    Un roman bouleversant, attachant, d’une belle et grande sensibilité.
    Chez Flammarion, 17 €.
    Réservez, (...)

  • Et toujours les forêts, Sandrine Collette

    29 janvier, par Marielle

    Nous sommes le jour d’après l’apocalypse, le soleil ne délivre plus qu’un pâle et faible éclat, la pluie devenue acide ronge la peau, la sphère du vivant est réduite à néant...
    Pourtant, Corentin, un jeune homme à l’enfance difficile, échappe à la catastrophe. Une seule idée l’anime désormais : rejoindre les Forêts de son enfance et la femme qui l’a élevé. Commence pour lui un long périple dans un paysage ravagé et hostile...
    Sandrine Collette livre ici un roman sombre, noir, sans concession, une fable (...)

  • Les orages, Sylvain Prudhomme

    19 janvier, par Agathe

    À l’image de la couverture, dans une sobriété mélancolique, Sylvain Prudhomme esquisse ici 13 histoires, écrites entre mai et septembre 2020 qui flirtent avec les lueurs des orages intimes qui nous traversent dans notre quotidien le plus banal. Il y est question de la Mort, beaucoup, de la vieillesse et, partout, du temps qui passe, sans que la nostalgie pénètre les lignes. On y découvre plutôt une sorte d’éclat de l’instant, un écrin de mots taillés à la mesure de nos corps pour ces moments où nous (...)

  • Les danseurs de l’aube, Marie Charrel

    15 janvier, par Katia

    Lukas, jeune homme androgyne en quête d’identité et de repères, passionné de flamenco, rencontre Iva, jeune Rom, en qui il reconnaît le duende. Le couple enchaîne les représentations dans les lieux interlopes des capitales européennes et Lukas entrecroise le récit de leur périple avec celui du célèbre duo de danseurs des années 30 formé par Maria et Sylvin Rubinstein, pris au piège de la Seconde Guerre Mondiale.
    Les deux histoires s’entremêlent à la perfection et donnent un souffle exceptionnel à ce roman (...)

  • Là où nous dansions, Judith Perrignon

    15 janvier, par Katia

    Judith Perrignon consacre un magnifique roman au Brewster Project de la ville de Détroit. Ces barres d’immeubles créées à l’initiative d’Eléanor Roosevelt pour sortir la population noire de la pauvreté se sont vite transformées en mirage pour une frange de la population ghettoïsée. L’autrice articule flashbacks et personnages divers pour nous faire revivre l’essence même et l’histoire de ce quartier où la misère côtoie la richesse de l’âge d’or de la Motown, le racisme institutionnalisé celle de la grandeur (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 21 |

Librairie l’embarcadère
41, avenue de la république
44600 Saint-Nazaire
09 72 45 05 30

contact@librairielembarcadere.com

La librairie est ouverte du mardi au samedi, de 9h30 à 18h30 en continu.

Pour venir en bus HélYce : arrêt Hôtel de ville, rue de la Paix ou République
Pour se garer en voiture : parking des martyrs de la résistance (1h gratuite)
Pour les vélos : attache-vélos devant la librairie !