Nouveaux horaires : du mardi au vendredi de 9h30 à 13h et de 14h à 18h30. Samedi : 10h à 19h

Accueil > Les Actus > AVRIL

AVRIL

vendredi 10 avril 2020, par Camille

ON EST À QUAI, MAIS ON EST OK ! ET VOUS ?



On ne va pas vous mentir : tout comme vous, cette période nous semble bien étrange et parfois difficile. La librairie nous manque, et VOUS nous manquez beaucoup, vous qui la faites vivre ! Nous vous espérons en bonne santé.
Vous nous avez envoyé de nombreux messages de soutien, nous vous en remercions : ce sont des attentions adorables, très précieuses.
N’hésitez pas à nous donner de vos nouvelles, sur Facebook ou par mail, nous serons sincèrement heureuses de vous lire !
Dans cette newsletter un peu spéciale, nous vous donnons des idées de lecture, d’activités, de coups de pouce & vous découvrirez des photos rares de libraires en captivité.

CE MOIS-CI

VOTRE SOUTIEN EST PRÉCIEUX !

Votre présence à la réouverture de la librairie sera un immense geste en soi. Cela dit, dans cette situation inédite, l’imagination est de mise pour sauver notre activité ! Car oui, parlons gros sous, cette fermeture à durée indéterminée nous met un chouia en difficulté... !
Si vous le souhaitez, et que vous pouvez vous le permettre, nous vous proposons quelques manières de nous donner un coup de pouce :

1. ACHETER DES BONS D’ACHAT



Le site Soutien commerçants-artisans vous propose des bons d’achat à valoir dans notre boutique jusque fin décembre 2020 : cette année, anticipez comme jamais vos cadeaux de Noël ! Un versement est réalisé toutes les semaines à la librairie, le site privilégie uniquement les commerces indépendants. Pour la librairie, c’est un moyen d’assurer la trésorerie. Vous y trouverez également d’autres commerces nazairiens !


2. CONTINUER VOS ACHATS CHEZ NOUS, EN NUMÉRIQUE OU AUDIO



Le portail de notre association de librairies, l’ALIP, est toujours en fonction !
La chaîne du livre étant totalement à l’arrêt, nous ne pouvons ni réserver, ni commander de livres papier pour vous, mais vous pouvez nous acheter des livres aux formats numérique et audio.
Nous faisons le choix de ne faire ni livraison, ni envoi, ne voulant pas prendre le risque de propager le virus. La santé de chacun·e (vous, vos libraires, votre facteur·rice) est trop précieuse pour contourner le confinement. Nous nous adapterons au fur et à mesure des préconisations nationales.

3. SIGNER UNE PÉTITION



« Comme lectrices et lecteurs, nous ferons tout pour aider les libraires et les maisons d’édition, par le boycott de mastodontes comme Amazon, par les précommandes, par nos retours heureux en librairie après l’épidémie. Mais cette solidarité élémentaire ne suffira pas. C’est aux pouvoirs publics de prendre des responsabilités à la hauteur de la crise et de faire des choix dignes. Toutes et tous, nous sommes en droit non pas seulement de l’espérer mais de l’exiger. »

JE SIGNE !

CE QUI AURAIT DÛ AVOIR LIEU...!

Ce mois-ci nous devions recevoir Véronique Petit dans le cadre de la manifestation Le livre fait le pont, accueillir Dimitri Bortnikov pour une soirée « libraire d’un soir », et nous devions fêter la librairie indépendante en compagnie de Mamadou Sall et Véronique Derouin. Mais tout cela n’est que partie remise !

CE QUI A EU LIEU, MALGRÉ TOUT

Nous nous sommes relayées pour faire notre inventaire, par obligation mais aussi pour avoir une occasion de nous voir et de revoir la librairie.
Actuellement, votre librairie compte donc 16 000 RÉFÉRENCES (livres, carterie, papeterie & jeux) ! De quoi étancher votre soif, au sortir du confinement !

HORS LES MURS... mais en restant chez vous, hein !

CONFINÉ·ES, MAIS PAS SANS LECTURE !

Nous relayons ici les initiatives de maisons d’édition et d’auteur·ices, qui vous offrent des activités & des lectures pour passer le temps agréablement. Il y en a pour tout le monde !
Pour accéder à ces ressources, >>CLIQUEZ ICI !<<

EN COULISSES... là où tout se passe !

LES LIVRES QUI SAUVENT LE CONFINEMENT DE...

Agathe

Les Goûters 100% maison participent de notre réconfort quotidien, tandis que Thomas Vinau trouve toujours le mot juste et que lire ses poèmes est parfois un vrai soulagement, dans ces temps où la parole médiatique semble parodier les meilleurs romans de SF.
"Mite
Les mots
font des trous
dans l’impossible"



Camille

Entre la recette de pâte à modeler de chez Georges, et celle du marbré des Goûters 100% maison (recette ici), je me transforme lentement mais sûrement en poulpe multi-tâche, et me réfugie principalement dans la Fantasy, histoire de ne rien reconnaître du quotidien !
Un pavé de 600 pages, Sandremonde, m’a happée, ainsi que Le Chant des Cavalières (une histoire de combattantes, de dragons & de matriarcat = combo gagnant), ou encore la Trilogie d’une nuit d’hiver, qui nous baigne dans le folklore de la Russie médiévale et ses créatures étranges.
Pour plus de réalisme (mais on repassera pour la comédie...), j’ai enfin pris le temps de lire le sublime Ça raconte Sarah : une claque !


Gwendoline

Coup de coeur pour Dérive des âmes et des continents, de l’autrice indienne Shubhangi SWARUP. Son récit envoûtant, écologiste et humaniste nous saisit et nous emporte. D’un personnage à un autre, nous dérivons le long d’une faille tellurique qui nous mène des îles Andaman aux contreforts de l’Everest. Au centre de ce roman/conte, un personnage principal aux multiples facettes : la Terre avec ses plis, ses failles, ses tremblements... Un texte enthousiasmant qui nous remet à notre place et nous hante longtemps !
Et aussi quelques textes pour réfléchir à notre société, notre métier, à ce qui pourrait changer (Désobéis-moi, Je chemine avec Gilles Clément, Le livre est-il écologique ?, Souffrance en milieu engagé). Des ouvrages, à portée de mains, lire quelques lignes quand, pendant quelques minutes, tout est calme...


Katia

Je me suis réfugiée dans Temps noirs de Thomas Mullen car je trouvais que le titre sonnait vraiment bien avec la période que nous vivions !... Non, plus sérieusement c’est la suite du très bon Darktown, qui met en scène des flics Noirs dans l’Atlanta des années 50, coincés entre trafics en tout genre, Ku Klux Klan et groupuscule nazi.
Je lis également Fille de Camille Laurens, roman qui revient sur la question du genre et plus précisément sur la condition féminine des années 60 à aujourd’hui.
Enfin, je poursuivrai mes lectures de confinement avec Pierre Michon et les Vies Minuscules (là aussi le titre colle parfaitement à l’ambiance, pas fait exprès !) et Les onze car c’est un auteur que je n’ai pas encore eu le loisir de découvrir et qui me fait de l’œil depuis très longtemps !


Sarah

Après plusieurs essais infructueux, j’ai enfin trouvé le livre qui allait sauver mon confinement !
Une valeur sûre, en même temps, puisque c’est le 3 tome de la série Rosewater de Tade Thompson.
Un livre de Science Fiction type « premier contact » (des extra-terrestres) extrêmement bien pensé, avec beaucoup de trouvailles.
À la fin du 2e opus, l’espèce extra-terrestre qui voulait envahir la terre a finalement choisi la cohabitation. Nous sommes loin de l’esprit guerrier d’autres classiques du genre !
Et la cerise sur le gâteau, l’action se passe au Nigéria.


Guest-star : Gilda !

Vous ne la voyez pas habituellement dans la librairie, car Gilda est une héroïne discrète, qui maîtrise la langue des chiffres et des créanciers, dans un bureau caché...!
Après le mur est touchant pour moi parce que son histoire me rappelle beaucoup la mienne, prise entre deux pays.
Parce que c’est une invitation au voyage pendant notre confinement, un voyage initiatique, entre la jeunesse, l’ex monde communiste et tout ce qui est arrivé après, la découverte de la famille oubliée, les retrouvailles sans la maîtrise de la langue.
Un langage agréable, facile à lire, drôle mais pas léger, attachant.
Un souvenir très sympathique de la rencontre avec ce mathématicien écrivain, en attendant les autres rencontres à venir, à la reprise !

LE PETIT MOT DE L’ASSO DES VOIX AU CHAPITRE

Nous découvrons aujourd’hui combien nous vivions en liberté par le passé.
Avec ce virus émergent, le présent est au confinement, et nous aspirons à un futur où le coronavirus aura été maîtrisé.
Nous sommes inégaux face à la pandémie, et les dommages collatéraux sont et seront immenses.
Plus que jamais le Livre est la ressource refuge en ces temps troublés.
L’association voix au chapitre sera présente pour soutenir les libraires de l’Embarcadère lors de la reprise de l’activité.
Nous vous invitons, si vous le souhaitez, à des retours mailés incoronavirussés :
desvoixauchapitre@gmail.com
Merci d’avance et portez-vous bien !

Partager

Librairie l’embarcadère
41, avenue de la république
44600 Saint-Nazaire
09 72 45 05 30

contact@librairielembarcadere.com

Pour venir en bus HélYce : arrêt Hôtel de ville, rue de la Paix ou République
Pour se garer en voiture : parking des martyrs de la résistance (1h gratuite)
Pour les vélos : attache-vélos à 10m